jeudi 15 octobre 2015

Phobos



AUTEUR : Victor Dixen


TITRE : Phobos


ÉDITIONS : Robert Laffont


PAGES : 433




RÉSUMÉ :
 



Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signée pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...

MON AVIS :



Je tiens, tout d'abord, à remercier les éditions Robert Laffont de m'avoir fait découvrir ce livre. Et cela grâce au site de Livraddic. Avec les avis plus que positifs sur ce livre, j'étais très curieuse de le découvrir... et j'avais raison!

Dans un futur pas si lointain, la NASA a été racheté par une multinationale et a décidé de la rentabiliser en démarrant un programme pour aller sur Mars, pas de façon traditionnelle mais en faisant un programme de télé-réalité. Ce programme appelé Genesis est une émission essentiellement de speed-dating où les six jeunes femmes et six jeunes hommes auront six minutes par semaine le temps du voyage pour trouver l'amour.
On suit Léonor, jeune parisienne orpheline, qui s'est embarquée dans l'aventure pour échapper à sa triste vie. On découvre très vite son caractère bien trempé. Heureusement, elle a sa copine Kirst sur qui elle peut compter pour la remettre sur le droit chemin. Dès le début, on apprend une nouvelle qui m'a stupéfiée : la destination finale n'est pas aussi sûre que les organisateurs l'avaient prédit...

Dès les premières pages, je me suis sentie happée par l'histoire et je n'ai pu refermer le livre qu'à la dernière page avec beaucoup de regrets de quitter comme ça ses douze jeunes qui ne savent pas dans quoi ils se sont embarqués. L'écriture est fluide et le fait de passer du vaisseau à ce qui se passe parmi les organisateurs rend le récit plus actif, avec plus de suspense. L'histoire est remplie de rebondissements, de doutes, de peurs, d'amour, d'amitié mais aussi de manipulations et de mensonges. Je suis passée par plusieurs émotions. Quand un livre me fait ça, c'est qu'il est vraiment bien. D'habitude, les romans youg adultes, j'ai un peu peur que se soit un peu trop jeune mais là pas du tout. Il y a toute une notion d'économie et de capitalisme très présent dans ce livre. Pour les responsables du programme Genesis, seul compte le bénéfice qu'ils vont pouvoir faire avec cette émission diffuser partout dans le monde, où les populations sortent même dans la rue pour pouvoir assister en direct aux séances de speed-dating.

Un petit bémol : j'aurais aimé en savoir plus sur l'histoire des personnages. Certains ont racontés leur vie mais d'autres restent mystérieux notamment du côté des garçons. Bon, je me dis que dans le second tome, j'en saurais un peu plus.

Par contre, la fin est juste horrible! Un peu comme les épisodes de série télé où on a qu'une envie : regarder l'épisode suivant. Heureusement que j'ai lu ce livre que maintenant vu que le deuxième tome sort le mois prochain, tome que je vais m'empresser d'acheter dès sa sortie pour me replonger avec bonheur et peur dans le monde de Léonor et de ses amis.

NOTE : 20/20 Un véritable coup de coeur!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire