jeudi 19 janvier 2017

Le grand saut, tome 1 de Florence Hinckel


*Chronique de Sandrine*

"J'en ai super marre qu'on doive se conduite en adulte quand ça arrange les adultes et qu'on doive se conduire en enfant quand ça les arrange ! Elle est où notre marge de manoeuvre, dans tout ça, hein ?"

Auteur : Florence Hinckel
Éditions : Nathan
Genre : jeunesse
Année de parution : 2016
Pages : 369

Résumé : 

Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam sont amis depuis la sixième. Aujourd'hui, ils entrent ensemble en terminal, cette dernière année tant attendue, tant redoutée. Enfin la libération ? Une chose est sûre, bien que le soleil baigne leur petite ville de La Ciotat, chacun sent que l'orage gronde... Les sentiments depuis trop longtemps inavoués de certains, les relations familiales bancales des autres, la pression de l'avenir... tout devient insupportable.
Et si c'était l'année où tout basculait ?

Avis : 

Merci aux éditions Nathan pour ce service presse.

J'étais très curieuse de lire ce livre car je m'attendais à beaucoup de choses et surtout me souvenir de mon année de terminale qui remonte maintenant à plus de dix ans ! (Et oui, je viens de passe la barre des trente et ça fait mal...). Après lecture, je peux vous dire que j'ai été ravie de me replonger dans le monde des "presque" adultes où  l'on vit le stress des examens, l'interrogation sur notre vie future, les hormones qui nous font faire des choses incompréhensibles pour les parents, les premiers amours...

On rencontre Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alex et Sam le jour de leur rentrée en 6e où ils se rencontrent pour la première fois. On les retrouve six ans plus tard pour leur dernière année au lycée. Leur groupe est soudé et forme une joyeuse bande qui partage tout. Enfin presque tout... Des secrets restent cachés au fond d'eux, des amours compliqués... Cette année sera décisive pour leur avenir mais aussi pour leur amitié.

L'auteur change régulièrement de point de vue et passe de personnage en personnage. Chacun a la parole et on apprend petit à petit à les connaitre. Au début, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver car six c'est un peu nombreux pour tout retenir, mais au fil des pages, je m'y suis retrouvée et j'ai alors pu apprécier pleinement l'histoire. Bien que certains diront que cela manque de rebondissements, j'ai apprécié le côté psychologique que l'auteur met en évidence. Car dix-sept ans n'est pas un âge facile. On se pose beaucoup de questions, on remet en doute nos goûts, nos amis, nos loisirs. On se rebelle également contre les parents un brin protecteur ou trop strict... À cet âge, le plus dur est de trouver sa place car on est plus vraiment un enfant mais pas encore un adulte.

Un évènement tragique arrive et le groupe est complètement anéanti. Comment vont-ils gérer tout àa ? L'auteur remplie ces pages d'émotions qu'elle arrive à leurs donner une forte intensité, une justesse très réelle. On se met à leur place et on s'interroge sur le bonne marche à suivre, sur les conséquences de nos actes. Car à cet âge, on ne pense pas forcément avant d'agir, ce qui peut avoir de dramatiques conséquences.
Et la fin du livre... Le dernier mot m'a donné envie que d'une seule chose : connaitre la suite !

Un livre qui m'a fait me replonger dans mes souvenirs, à cette année fatidique qu'est la terminale avec tous ses enjeux.


1 commentaire:

  1. Ce livre à l'air pas mal :)
    Ma terminale, c'était il y a 7 ans... Que le temps passe vite :O

    RépondreSupprimer