jeudi 24 novembre 2016

Belladone, t2 : Soif de sang de Michelle Rowen


"J'avais foi en une chose, et c'était la vie. Tant que je respirais, il restait une chance pour que tout s'arrange. La mort était éternelle, et il n'était pas possible d'en revenir. Mais tant qu'il y avait de la vie, il y avait de l'espoir."

Auteur : Michelle Rowen
Éditions : Milady
Genre : Bit-lit
Année de parution : 2013
Pages : 349

Résumé :

Julian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone - ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang-, ce sont des vampires fous en quête d'ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu'elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n'a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant Dhampire, qui est privé de toutes ses émotions à cause d'un puissant sérum, n'est plus que l'ombre de lui-même...

Avis : 

Après être resté quelques temps dans ma Pile à lire, j'ai décidé de le lire pour clore cette saga qui comporte seulement deux tomes.
J'avais adoré le premier tome et l'univers où une jeune femme voit sa vie bouleversée à cause d'un poison qu'on lui a injecté sous la contrainte. Elle découvre par la même occasion l'existence des vampires et rencontre le séduisant Declan qui veille sur elle.

Dans cette suite, on retrouve Jullian et Declan en cavale et tente de survivre. Il faut qu'ils trouvent un antidote au poison qui coule dans les veines de Jullian au risque de la voir mourrir très vite.

Le rythme est très rapide, c'est une véritable course contre la montre pour la survie de Jullian. Ce livre tient en haleine du début jusqu'à la dernière page. Mais les enchainements sont des fois un peu trop rapide et on s'y perd un peu. Quelques précisions n'auraient pas été de trop ainsi que quelques descriptions. J'ai quand même passé un bon moment car la plume de l'auteur reste fluide et efficace.

Jullian m'a quelque peu tapé sur les nerfs dans ce tome. Elle va trop vite dans ses conclusions et dans ses sentiments, surtout pour un des personnages. De plus, Declan ne sait pas se décider sur ce qu'il ressent vraiment pour Jullian. Tout au long du livre, c'est un coup je t'aime et cinq minutes après je ne t'aime plus, il ne faut plus jamais qu'on se revoit...Cela m'a profondément agacée !

De plus, le côté Belladone, ce poison mortel pour les vampires n'a pas assez d'importance je trouve dans ce tome. Or, c'est ce qui fait que Jullian est unique. Je trouve cela dommage que l'auteur a préféré se centrer sur l'action au lieu de révélation ou de de recherche sur ce poison.

Mais le final m'a totalement conquise. Un beau coup de théâtre que je n'avais absolument pas vu venir clos cette saga en beauté. Cela me laisse sur une belle note qui vient un peu effacer mes déceptions au niveau des personnages et de la vitesse des évènements.

Un dernier tome qui clôture très bien cette saga malgré quelques déceptions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire