dimanche 8 janvier 2017

Le syndrome du papillon de Maxence Fermine


*Sandrine*

"Dans la vie, il faut faire des choix, même si ce n'est pas toujours les bons. Une mauvaise décision vaut mieux que pas de décision du tout. Choisir, c'est rester vivant."

Auteur : Maxence Fermine
Éditions : Michel Lafon
Genre : Contemporaine
Année de parution : 2016
Pages : 252

Résumé :

Hugo Mars, 17 ans, n'est pas un garçon comme les autres. Atteint d'un mal étrange, le syndrome du papillon, il est interné en hôpital psychiatrique. Mais la vie est  parfois surprenante. Car c'est là qu'il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille gothique et lunaire qui ne s'intéresse qu'aux génies.
Hugo tombe aussitôt sous son charme. Jusqu'à ce que le jeune fille disparaisse...

Avis : 

Merci au site Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce service presse.

Dès que j'ai vu cette sublime couverture, j'ai eu envie de le découvrir. Le résumé m'a aussi intrigué, pourtant ce n'est pas le genre littéraire que j'affectionne le plus mais j'ai eu envie de sortir de ma zone de confort. Et au regard des critiques, qui ne sont pas forcément très bonnes, j'ai eu envie de me faire ma propre idée sur ce livre et de savoir pourquoi les lecteurs ne semblaient pas convaincu par l'histoire.

L'auteur, Maxence Fermine, nous propose d'entrer dans le monde d'Hugo Mars, un jeune homme de dix-sept ans, un peu perdu qui se retrouve dans un hôpital psychiatrique après avoir fait un mauvais choix. Il rencontre alors une mystérieuse jeune femme, Morgane, atteinte du syndrome d'Asperger. Avec cette rencontre, Hugo va voir sa vie un peu différemment et prendra un chemin qu'il n'aurait jamais pu imaginer prendre un jour.

Le style d'écriture est particulier mais je n'ai eu aucun mal à lire ce qui livre qui se lit rapidement. L'auteur a choisi de raconter son histoire du point de vue de Hugo. Cela peut perturber au début mais finalement on s'y fait vite. Je pense que l'histoire en elle-même peut toucher les adolescents mais j'ai eu un peu de mal avec car finalement il ne se passe pas grand chose. C'est lent, plat... Il manque de l'action mais surtout des surprises et des rebondissements car finalement on s'attend à ce qui se passe pour Hugo et cela enlève un peu du plaisir à la lecture. Malgré tout cela, la fin reste sublime.

Je n'ai pas été touché par Hugo, cet adolescent  qui ne cesse de se plaindre et qui voit tourner le monde sur lui-même. Alors cette, il est atteint du syndrome du papillon, une maladie un peu spéciale puisqu'elle lui interdit de faire des choix, mais cela ne l'empêche pas d'être plus respectueux avec ceux qui l'entoure. D'ailleurs, j'aurais aimé avoir un peu plus d'explications sur ce mystérieux syndrome car finalement on a très peu d'explications dessus et c'est dommage.

Par contre, j'ai adoré le personnage de Morgane, cette jeune fille un peu spéciale qui ne s'intéresse qu'aux génies. Pour elle, la plupart d'entre eux sont ou étaient atteints de syndrome d'Asperger comme elle. C'est une forme d'autisme qui coupe du monde la personne pour qu'elle puisse se concentrer totalement sur son génie. J'ai adoré les explications de Morgane ainsi que ses nombreuses références. J'ai trouvé cela passionnant et apporte beaucoup à l'histoire.

Une autre petit soucis avec ce livre est que dans le résumé, on parle de la soudaine disparition de Morgane. Mais cette disparition arrive vraiment tard et la fin est très rapide du coup. Je trouve cela dommage, surtout la mention dans le résumé qui finalement dévoile la seule surprise du livre...

Un livre avec du potentiel mais il manque de profondeur. Dommage...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire