jeudi 26 janvier 2017

Le cri du petit chaperon rouge de Beate Teresa Hanika

*Chronique de Sandrine*

"Je dirais toujours ce que je pense, et je serais en colère plutôt que triste. Je crierai si fort que tout le monde aura peur de moi et prendra la fuite si j'en ai envie. Même mes parents, même mon grand-père, tout le monde !"

Auteur : Beate Teresa Hanika
Éditions : Alice Tertio
Genre : contemporaine
Année de parution : 2011
Pages : 250

Résumé :

Au centre de ce récit tendu à se rompre, Malvina, treize ans. Les vacances de Pâques commencent. Sa grand-mère est morte, et quelqu'un doit s'occuper du grand-père, qui vit désormais seul dans son appartement. Sa mère souffre de migraines chroniques et s'est complètement retirée de la vie de famille. Son frère et sa soeur se désintéressent du problème. Quant à son père, il se contente de donner des ordres.
Malvina sera donc le "Petit Chaperon rouge" qui, à vélo, chaque jour, apporte un repas chaud et une bouteille de vin rouge au grand-père qui l'aime un peu trop...
Comme Lizzy, son amie de toujours, est partie à la montagne, Malvina est seule avec son secret, trop seule pour avoir la force de s'en délivrer. Seule ? Pas tout à fait : il y a madame Bitschek, la voisine polonaise, et puis un gars du quartier, surnommé Traque...

Avis :

Ce livre fait parti du challenge 12 mois/12 genres organisé par la box Once Upon a Book. Je l'ai donc reçu dans cette box (voir ici), enfin un peu plus tard car les filles l'avaient oublié. Ça arrive et elles ont réagi super vite. Ce n'est pas un livre que j'aurai acheté car j'évite si possible les histoires qui rappellent trop la réalité. Du coup, c'est une totale découverte loin de mes genres de prédilection.

On suit Malvina, une jeune fille de presque quatorze ans qui cache un lourd secret... Chez elle, elle se sent seule et c'est toute aussi seule qu'elle doit chaque jour apporter le repas à son grand-père. Celui-ci n'est pas un gentil papy mais un homme à l'esprit vicieux. En effet, la jeune Malvina est victime d'inceste et culpabilise car elle ne sait pas comment réagir. Du coup, elle garde le silence mais cela lui pèse sur sa conscience. 
Avec un père autoritaire et une mère qui ne s'occupe de rien, elle se sent délaissée et surtout personne ne l'écoute. Heureusement, elle rencontre le mystérieux Traque pour qui son coeur s'affole et la voisine de son grand-père qui essaie de l'inciter à parler.

C'est une histoire très touchante et forte en émotion. Le lecteur vit tout ce que ressent la jeune fille, ses souffrances, ses joies, ses doutes mais aussi ses souvenirs qu'elle vas enfui au fond d'elle-même et qui réapparaissent petit à petit. On a vraiment envie qu'elle trouve une solution, qu'elle se débarrasse de ce qui se passe pour qu'elle puisse vivre comme une adolescente normale.
Les scènes avec son grand-père sont écrite avec beaucoup de pudeur et heureusement vu que ce livre est classée jeunesse. D'ailleurs, je trouve vraiment bien qu'un livre fait pour les adolescents parle d'un sujet aussi grave que l'inceste. Cela peut leur ouvrir les yeux et les aider s'ils subissent la même situation. Le message de l'auteur est d'ailleurs très clair : le plus important dans la vie c'est qu'il ne faut jamais se taire, quoiqu'il arrive.

Je me suis attachée à cette jeune fille qui, sous ses doutes, est finalement quelqu'un de fort. Elle essaie de ne pas se laisser abattre en se souvenant de bons souvenirs passés avec sa meilleure amie ou avec sa grand-mère. Ses parents, je les ai détesté pour ne pas avoir écouter leur fille ou fait plus attention à ce qui se passe. Quant au grand-père, je crois que je n 'ai pas besoin de faire de commentaire... Son comportement est juste horrible et je ne comprend pas pourquoi il y a des personnes qui puissent faire ça. Ça me révolte ! 

En résumé, c'est une histoire joliment écrite avec beaucoup de délicatesse et de douceur malgré le sujet horrible. L'auteur a réussi a faire une histoire sans tomber dans l'horreur des détails mais en se focalisant sur le ressenti de Malvina. C'est un livre qui se lit vite car je voulais absolument savoir comment se finissait l'histoire, si Malvina allait s'en sortir et surtout échapper à ce cauchemar.

Une histoire émouvante qui traite un sujet grave avec tact et délicatesse.

2 commentaires:

  1. Même si ce livre à l'air vraiment touchant, je ne suis pas certaine qu'il me plaise vraiment :/

    RépondreSupprimer
  2. Une lecture dure oui, mais fort heureusement, l'histoire a été délicatement traitée par Beate Teresa Hanika. Il y a juste ce qu'il faut pour encourager d'éventuelles autres victimes à s'ouvrir au monde en se délivrant de ce lourd fardeau. La fin m'a néanmoins déçue, un peu trop simple à mon goût... voire même contre productive. Je n'aurai pas fait un tel choix :) au moins j'ai été surprise :P ! (>> ma chronique est ici si tu veux mon avis plus complet http://bit.ly/2jn4Fyo)

    RépondreSupprimer