jeudi 22 septembre 2016

Enclave, t2 : Salvation de Ann Aguirre

"J'en conclus qu'il était dangereux d'aimer. Cela ne pouvait mener qu'à la souffrance. Mais je savais qu'une vie sans amour ne valait pas la peine."


Auteur : Ann Aguirre
Éditions : Le livre de poche
Genre : Science-fiction / Jeunesse
Année de parution : 2013
Pages : 384

Résumé :

Dans l'Enclave, j'étais une Chasseuse. Je protégeais les miens.
Mais à Salvation, je ne suis plus rien. On me traite comme une môme. Je dois apprendre à coudre. Porter des robes. Aller à l'école. Et Del ne m'adresse même plus la parole. Ce petit paradis sur Terre est vraiment un enfer. 
Pourtant, moi, je sais que la menace est toujours là. Tapie dans l'ombre. Qui nous observe. Les monstres nous ont suivis. Ils sont toujours plus nombreux. Toujours plus intelligents. Toujours plus affamés. Ils vont attaquer. Je le sens. Ce jour-là, je serais prête.




Avis :

Après avoir été sous le charme du premier tome de cette trilogie, j'ai foncée à la librairie pour m'acheter les deux autres. Sitôt achetés, sitôt lus!

Trèfle et ses trois amis se retrouvent dans le village de Salvation : un village entouré de murs et de gardes pour se protéger des monstres. Mais ce qui étonne le plus Trèfle, c'est l'âge des habitants. Ils sont beaucoup plus vieux que les Anciens de l'Enclave. Ici à 15 ans, Trèfle n'est qu'une enfant à leurs yeux. Elle a d'ailleurs bien du mal à s'adapter à son nouveau mode de vie. En effet, Trèfle a été adoptée par la famille Oaks et est obligée d'aller à l'école. Peu habituée à leur manière de vivre, Trèfle se fait remarquer et ne cesse de recevoir des moqueries de la part des garçons du village.

Les habitants de Salvation sont plein de préjugés et surtout ils croient en leurs croyances et en rien d'autres. Pour eux, une femme doit porter des robes et tenir la maison, ce qui ne va pas du tout à Trèfle et elle leur fait bien comprendre. 
Heureusement que la famille Oaks l'accepte telle qu'elle est, ainsi que Veinard, l'homme qui les as conduit au village. Il est toujours là pour répondre aux questions de Trèfle et l'écoute attentivement sans se moquer d'elle car Trèfle ignore beaucoup de choses sur le monde d'au-dessus et les jeunes de son âge se moquent d'elle à cause de ça. J'ai vraiment apprécié le personnage de Veinard, il est très attachant et permet à Trèfle d'avoir une oreille attentive à tout heure. Elle se sent moins seule grâce à lui.

Malgré la vie paisible au village, il ne faut pas oublier les monstres (encore appelés les mutants) : des êtres horribles avec de grandes dents, des griffes acérées et une odeur de mort. Ces êtres mangent les hommes, ils raffolent de la chair humaine. Trèfle remarque que les monstre deviennent de plus en plus intelligents, ce qui lui fait craindre le pire pour l'avenir...

Ce tome est mouvementé et fait passer par différentes émotions. De la colère avec le fait que la population reste ancrée dans leurs convictions et refusent de changer, de voir la vérité en face comme le fait qu'ils ont besoin de Del, Trèfle et Bandit pour les aider face aux changements de comportement des monstres. Mais aussi de la tristesse, notamment lors d'un évènement particulièrement difficile pour Trèfle.

La fin de ce tome nous laisse présager un avenir rempli d'obstacles. J'espère que le troisième et dernier tome de cette série pourra m'apporter toutes les réponses à mes questions notamment sur les monstres : d'où viennent-ils ? Pourquoi ils évoluent si vite ?...


Un bon deuxième tome, et j'espère que le troisième sera encore meilleur!




1 commentaire: