mardi 18 octobre 2016

Atlantide, t1 : le code perdu de Kevin Emerson


"Reste ici, avait-il dit. C'est ça. Il croyait que j'allais attendre le prochain "incident" ? La prochaine voyage, la prochaine vision étrange, le prochain commentaire voilé, la prochaine tentative d'enlèvement, la prochaine mort. Toutes ces choses qui m'arrivent sans cesse, sans explication. N'était-ce pas aussi ma faute, quelque part ?"



Auteur : Kevin Emerson
Éditions : Macadam (Milan)
Genre : Science-fiction, jeunesse
Année de parution : 2014
Pages : 465

Résumé :

Il y avait avant. Et il y a maintenant.
Une terre dévastée par les radiations solaires. 
Une civilisation qui a sombré dans le chaos.

Et puis il y a Éden-Ouest, le paradis sous dôme. C'est là qu'Owen va passer ses vacances, sélectionné comme quelques autres. Paradis ? Pas si sûr;

D'abord des blessures étranges. Une mise en garde énigmatique. Une transformation inquiétante... Et une certitude : Owen peut sauver ce qu'il reste de la Terre. À condition qu'il comprenne quel est son rôle. Et comment jouer.

Avis :

J'ai pu découvrir ce livre grâce à la box littéraire Once Upon a Book. Le thème de cette box était la mythologie (voir article par ici). Bien que le titre évoque l'Atlantide, la mystérieuse cité perdue sous l'océan, le résumé quant à lui évoque une dystopie sans rapport avec le mythe. Du coup, lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais pleine d'attentes et de curiosité mais aussi un peu d'appréhension pour savoir si ce livre rentrait bien dans le thème.

Suite à une augmentation des radiations, la chaleur sur terre a considérablement augmentée ce qui a provoqué la fonte de la calotte glaciaire, la montée des eaux et l'assèchement de la surface. Les hommes se sont donc réfugier sous terre pour survivre et échapper aux radiations qui provoquent d'affreuses brûlures et même la mort. Un groupe de riches industriels a construit quelques dômes à travers le monde. Ces dômes regroupent une petite population de privilégiés qui est protégée des radiations et surtout du climat aride. Owen est sélectionné pour passer quelques temps sous un de ces dômes. Une chance pour lui car vivre sous terre et travailler dur, ce n'est pas la vie idéal. 
Après quelques jours sous le dôme, Owen a un accident. Il reste sous l'eau pendant 10 minutes et pourtant il en ressort idem. Il a seulement d'étranges griffures sur le cou qu'il ne se rappelle pas d'où elles peuvent venir. Un groupe d'adolescents le prend alors sous leurs ailes et lui fait comprendre qu'il doit cacher les griffures aux adultes car sous le dôme, se cachent beaucoup de secrets qui pourraient bien changer le monde.

L'univers qu'à créer Kevin Emerson est unique mais aussi un peu déjà vu. Au début de ma lecture, j'ai eu peur de m'ennuyer en lisant une dystopie qui ne sort pas du lot mais pas du tout ! Toute une série d'actions, de rebondissements m'a tenu en haleine. De plus, le fait que l'auteur rajoute un petit plus : celui d'introduire de la mythologie dans cette histoire fait que l'univers est unique. Et oui, finalement ce livre a bien un rapport avec la mythologie et il y a tout un complot derrière. Mais je ne vous en dit pas plus pour ne pas gâcher la surprise.

Le style d'écriture est simple ce qui permet une lecture fluide et efficace. Les personnages sont plus ou moins attachants. Owen a un petit côté sensible qui m'a beaucoup plus. Certains détails de l'histoire sont un peu prévisible comme le commencement d'une histoire d'amour. Le gros plus, ce sont ces adolescents rebelles qui en ont marre d'être des moutons à suivre ce que les adultes disent et demandent sans se poser de questions.

Une belle découverte. Un monde dévasté et pourtant plein de mystères...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire