vendredi 20 octobre 2017

La galerie des jalousies, tome 1 de Marie-Bernadette Dupuy


*Chronique de Sandrine*

"Moi, je peux admirer le ciel rose à l'aube, les fleurs et les chevaux au galop dans les prés, je peux lire, je peux fixer les flammes de la cheminée que je trouve si belle, souvent. Lui, si jeune, il vit dans les ténèbres."

Auteur : Marie Bernadette Dupuy
Éditions : Calmann-Lévy
Genre : contemporaine
Année de parution : 2017
Pages : 600

Résumé :

1920. Sur le site minier de Faymoreau en Vendée, un coup de grisou a provoqué l'effondrement d'une galerie. Apprenant la tragédie, Isaure Millet, la fille des métayers du château, s'est précipitée sur les lieux. Thomas Marot, l'homme qu'elle aime depuis toujours, fait partie des mineurs pris au piège. Les secours s'activent. Thomas est sauvé mais le soulagement d'Isaure est de courte durée : le jeune homme est déjà fiancé à une ouvrière polonaise. Comment pourra-t-elle se résoudre à renoncer à lui ?
Les suites de la catastrophe prennent une tournure inattendue : l'une des victimes retrouvées sans vie au fond de la mine a, en fait, été assassinée d'une balle dans le dos... L'enquête bute sur le mutisme des témoins. La belle Isaure, qui lutte pour dissimuler les sentiments qu'elle voue à Thomas, en sait-elle plus qu'elle ne prétend ? Quel secret cache la petite communauté de gueules noires ?

Avis :

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

Voici un livre qui a piqué ma curiosité lorsque les éditions Calmann-Lévy me l'ont proposé. Il faut dire que je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de livre alors j'avais un peu peur de me lancer dans sa lecture, surtout quand je l'ai reçu, j'ai eu un choc : je ne m'attendais pas à un tel pavé ! Alors j'ai pris mon courage à deux mains et je l'ai ouvert... J'ai passé un agréable moment en sa compagnie. Comme quoi, des fois, il faut osé sortir de sa zone de confort pour faire de très belles découvertes.

L'histoire se passe dans un petit village minier de Vendée en 1920. On rencontre la belle Isaure qui se précipité à Faymoreau car un terrible accident survient dans la mine où travaille celui qu'elle aime en secret, Thomas. Un coup de grisou (explosion d'une poche de gaz) fait s'effondrer une galerie où Thomas et Pierre se retrouvent bloqués. Lors de cette terrible épreuve, Thomas ne pense pas à Isaure mais à Jolenta, sa future femme et soeur de Pierre. Cette dernière porte d'ailleurs le futur enfant de Thomas.
Après que les secours arrivent à sortir les deux jeunes hommes, on découvre le cadavre d'un homme. Cet homme n'est pas mort à cause de l'effondrement de la galerie mais d'une balle dans le dos. Arrive alors l'inspecteur justin Devers qui devra essayer de trouver le tueur. Cependant, ce n'est pas facile car les gueules noires ne sont pas réputées pour être bavardes, surtout avec les étrangers...

Ce livre m'a étonné par son contenu. Je m'attendais à une enquête mais finalement ce n'est pas que ça. Certes, l'enquête est présente tout au long du livre et elle n'est résolu qu'à la fin, mais c'est surtout une histoire basée sur les relations qu'entretiennent les personnages entre eux. On découvre des amitiés, des amours mais aussi des conflits, des rancoeurs, des non-dits. J'ai adoré passé du temps avec cette communauté, en apprendre plus sur la vie des années 20 et surtout sur les conditions de travail des miniers. Je suis en admiration devant leur optimiste malgré les coups durs, la tristesse et parfois la violence qu'ils subissent. Dans cette période d'après guerre, ce n'est pas facile pour ceux qui ont été au front et rentre chez eux avec une partie en moins comme les yeux ou pire, le visage... 

Le rythme de ce livre est lent pourtant je n'ai pas vu les pages défilées. La plume de l'auteur est agréable à lire et m'a fait passer un très bon moment auquel je ne m'y attendais pas du tout. L'auteur utilise tout un vocabulaire provenant de cette époque, ce qui nous plonge véritablement dans cet univers et nous fait sortir de la réalité. 
Bien que la fin de ce premier tome permet de clore beaucoup d'intrigues, il fait parti d'une trilogie dont le deuxième tome m'attend sagement sur ma table de nuit. Je vais surement le dévorer dans peu de temps et retrouver ainsi la belle Isaure. J'espère tellement qu'elle va trouver enfin son chemin dans sa vie remplit d'embûches...

Une belle histoire dans une communauté attachante.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire