mercredi 16 août 2017

Le voyage de Kirikoustra de Kirikoustra


*Chronique de Sandrine*

"Franchement, la bêtise humaine semble être sans fin, nous savons bien faire preuve d'ingéniosité sans bornes quand il faut faire étalage de notre égoïsme."

Auteur : Kirikoustra
Éditions : Auto-édité
Genre : contemporain
Année de parution : 2017
Pages : 73

Résumé : 

L'auteur a créé Kirikoustra, personnage fabuleux qui fait le lien entre passé et présent : en effet, ce fin conteur explore la mythologie avec beaucoup de sagesse et revient régulièrement dans le présent pour nous en donner sa vision à travers des témoignages du quotidien. Inaugure-t-il un style littéraire nouveau dans cet ouvrage qui parle de l'humain ? Ci-dessus une appréciation laissé par une lectrice de Kirikoustra. Je me permets donc de la reprendre et d'en faire le synopsis de l'ouvrage. Sûrement me direz-vous que cela n'est point un synopsis, mais Kirikoustra est bien de ceux qui se refusent à être enfermés dans toutes ces cases.

Avis :

Merci à l'auteur Kirikoustra pour ce service presse.

Moi qui souhaitait sortir de ma zone de confort, avec ce livre j'ai été servi ! C'est un ouvrage un peu particulier que cet auteur nous propose. On peut soit l'adoré soit le détesté. Pour ma part, je suis un peu mitigée concernant cette lecture hors norme.

Ce livre est vraiment atypique tant par son contenu que par sa forme. Le personnage principal, Kirikoustra jette ses idées sur le papier telles qu'elles viennent dans sa tête ce qui fait qu'il n'y a pas une histoire linéaire mais plusieurs parties distinctives par les sujets détaillés dedans. Ce sont des sujets de réflexions sur le monde qui nous entoure. Ils sont tous différents tels que le féminisme, le fait que nos données personnels peuvent se trouver facilement sur internet voir être monnayer... C'est une sorte d'ouvrage à réflexions philosophique que nous propose Kirikoustra. C'est assez étrange et surtout déroutant. Je ne m'attendais pas du tout à cela quand j'ai commencé ma lecture. Je n'ai pas l'habitude de ce genre de livre et je dois dire que je suis contente d'avoir pu le découvrir mais également heureuse qu'il ne soit pas trop long car je pense que j'aurai eu du mal à en lire plus surtout en cette période estivale où le besoin de lecture légère se fait sentir. 

Une chose vraiment étonnante de ce livre est que le personnage principal parle de lui à la troisième personne. Cela m'a déranger au début, pensant qu'il était imbus de sa personne et égocentriste mais lorsqu'on lit ses réflexions, on se rend vite compte que c'est loin d'être le cas et finalement on s'habitue à cette narration. De plus, Kirikoustra parle à sa plume comme si c'était un être vivant et cette dernière lui répond. Cela met une petite touche fantaisiste qui est bien agréable et allège un peu la lecture.

Pour conclure, je dirais que ce livre a atteint son but à savoir me sortir de ma zone de confort. Malheureusement, je ne peux pas dire que je l'ai vraiment apprécié tant au niveau de la plume que du contenu. 
Mais n'en tenez pas rigueur ! Pour ce genre de livres qui poussent à la réflexion, l'avis peut facilement  changer d'un lecteur à l'auteur. 

Une lecture mitigée pour ma part 
mais qui plaira surement à ceux qui aiment réfléchir sur le monde qui les entoure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire