samedi 26 août 2017

Horrible prophétie, tome 2 : Les rouages du destin de Victoria Martin


*Chronique de Sandrine*

"La caravelle noire transparente comme les ténèbres, venait de heurter le quai sous un ciel gris, accompagnée de ses corbeaux en mouvement. Elle avait démarré, cette horrible prophétie."

Auteur : Victoria Martin
Éditions : Edilivre
Genre : Fantasy
Année de parution : 2017
Pages : 178

Résumé : 

Dix ans plus tard, sur l'île de Rodia, la prophétie revient.
Quand le Grand Prince Rod demande de l'aide à Lénora, celle-si est prête à mettre sa vie en jeu. Sur un coup de tête, elle s'embarque sur le navire d'un capitaine pirate redouté. Il l'emmènera à Rodia, mais en échange de quelque chose : elle doit devenir une pirate. C'est alors le début d'une aventure sombre, maritime, pleine de suspens et de rebondissements sur fond de magie... Mais les nombreux secrets que Lénora découvrira sur l'horrible prophétie l'entraîneront, inévitablement, à travers les rouages du destin...
Horrible prophétie...

Avis : 

Merci à l'auteur Victoria Martin pour ce service presse.

J'avais pu découvrir le premier tome lors de sa sortie (voir chronique ici) grâce à l'auteur. Ce premier opus est une nouvelle qui parle surtout de la prophétie et de Lénora. Ce tome-ci est un court roman bien plus riche et détaillé. On sent que l'auteur s'est investi à fond dans l'écriture et surtout dans l'univers qu'elle a créé.

Dix ans se sont passés depuis que Lénora a mis fin à la prophétie (enfin c'est ce qu'elle pensait...). Elle est maintenant reine et dirige d'une main de fer son royaume. Elle apprend soudain que la prophétie a refait surface et doit alors rejoindre une ile et trouver une solution pour qu'elle disparaisse à jamais. Lénora embarque alors sur le bateau du mystérieux capitaine Forzan lor, un pirate mais aussi un magicien spécifique. Commence alors un long voyage rempli de périples. Lénora fera la connaissance de Fav, Nad, Eilen mais également de démons.

Lénora est un antihéros. Elle est méchante, cruelle et perfide. Elle pratique la magie noire qui ternit non âme petit à petit au point où elle a bien du mal à lancer quelques simples sorts de soins issus de magie blanche. Dans ce deuxième tome, on en apprend un peu plus sur la personnalité de cette reine mais aussi sur ces interrogations, sur ce qui motive ses choix. Le personnage est plus approfondi ce qui est un atout pour le lecteur.

On sent les progrès de l'auteur qui écrit maintenant avec des phrases plus complexes, plus profondes. L'univers est mieux détaillé ainsi que l'intrigue et les personnages ou encore les lieux. Même s'il reste quelques maladresses en terme de syntaxe, on ne peut que saluer la belle évolution de la plume de l'auteur, qui montre ici le talent qu'elle possède. J'espère que le troisième tome qui clôtura cette trilogie sera dans la même lignée en terme de travail et d'évolution.
D'ailleurs, la fin de ce livre est un peu sadique, on reste sur notre faim... Il n'y a plus qu'à attendre pour connaitre la suite des aventures de la méchante Lénora.

Un tome bien meilleur que le précédent.
Un univers de pirates que j'adore.

1 commentaire: