mercredi 29 juillet 2015

Puzzle


AUTEUR : Franck Thilliez


TITRE : Puzzle


ÉDITIONS : Pocket


PAGES : 479





RÉSUMÉ :


Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom : Paranoïa.
Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.
Suivie, un peu plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors réellement commencer...

AVIS :


Ce livre m'a littéralement donné une grande claque. Après avoir découvert Franck Thilliez dans L'anneau de Moebius (livre où j'ai eu quelques difficultés à rentrer dans l'histoire), je me suis dit : tiens je vais retenter cet auteur pour voir si cela vient juste de l'histoire ou de l'auteur en lui-même. Et j'ai bien fait de retenter cet auteur car je me suis plonger dans Puzzle et j'ai vraiment eu du mal à en sortir.

Ilan et Chloé, son amie participent à une chasse au trésor où la récompense est de 300 000 euros. Ils sont huit participants. Quand ils arrivent, ils se rendent compte que le lieu où le jeu se passe est un hôpital psychiatrique désaffecté depuis quelques années. Un bien sordide lieu pour se mettre dans l'ambiance. Mais plus le temps passe, plus la paranoïa s'installe chez Ilan. Il se demande même si le jeu existe bel et bien ou si c'est juste le terrain de chasse d'un tueur fou.

Ce livre m'a mis dans une ambiance stressante où l'angoisse monte de plus en plus à chaque page tourner. Malgré le fait qu'à partir de la moitié du livre, j'ai deviné plus ou moins la fin de l'histoire, cela n'a rien gâcher à la lecture de ce livre prenant. Il m'a provoqué une belle palette d'émotions. C'est ce que j'aime dans ce genre de thriller.

Je recommande donc ce livre pour tous les amateurs de frissons et d'ambiance pesante où la folie rôde.

NOTE : 19/20 

(UN VRAI COUP DE COEUR!)










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire