mardi 25 juillet 2017

Le piano rouge de André Leblanc et Barroux


*Chronique de Sandrine*

"Piano coupable, pianistes coupables. Les écoles sont fermées. Le parti rééduque."

Auteur : André Leblanc
Illustrateur : Barroux
Éditions : Seuil jeunesse
Genre : Album
Année de parution : 2008
Pages : 34

Résumé :

Inspirée d'une histoire vraie, le destin exceptionnel d'une jeune pianiste chinoise pendant la Révolution culturelle. Au fond de son coeur, quelques notes de musiques poursuivent leur mélodie, et la maintiennent debout...


Avis : 

Ce livre, je l'ai reçu dans ma box Once Upon a Book (voir article ici). C'est d'ailleurs une chose que j'aime particulièrement avec cette box : recevoir des beaux livres qui vont embellir ma bibliothèque. Mais pas que cela. Ils permettent également d'avoir de belles histoires à lire le soir pour mon apprenti lecteur. J'ai d'ailleurs reçu comme ça deux autres beaux livres de contes classiques que j'adore et me fait revivre de beaux souvenirs de mon enfance.

Ce livre, en plus d'être beau, est engagé politiquement puisqu'il traite de la Révolution culturelle et du sort des intellectuels en Chine à cette époque où Mao est le chef absolu.

Les dessins sont simples, sombres et reflètent très bien le contenu de ce livre. D'ailleurs, on peut l'apprécier rien que par ces illustrations qui ont réussi à me charmer totalement.
Le texte qui les accompagnent est juste magnifique. Il est dur mais ne fait pas dans le larmoyant. Il y a une certaine poésie dans ces mots ce qui rend l'histoire plus magique mais aussi plus tragique. Le sujet est difficile mais l'auteur réussit à nous prouver que l'on peut aborder des thèmes compliqués dans des livres destinés aux jeunes. Ici, le livre est destiné aux 8-10 ans. Cela les pousse à s'interroger sur les pressions que peuvent subir les artistes et les intellectuels sous un régime totalitaire.

Ce livre est en partenariat avec l'organisation Amnesty International. Il y a d'ailleurs une petite note au dos du livre qui nous explique pourquoi.
"Cibles de choix des régimes autoritaires, les artistes sont souvent victimes de graves persécutions. Leur liberté dérange. Amnesty International protègent ces personnes et rappelle qu'il est du devoir des Etats mais aussi de chacun d'entre nous de défendre la liberté d'opinion et d'expression en toutes circonstances."

Un magnifique livre qui mérite d'être connu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire