mercredi 10 janvier 2018

Yzé, tome 2 : Le projet Ultima de Florent Marotta


*Chronique de Sandrine*

"Elle arriva à la lisière du rêve. Cet endroit où le monde tel qu'il se reflète à travers une membrane opaque. Passer de l'autre côté, c'était franchir les frontières de l'onirisme. Elle songea très fort à cette tombe et franchit le voile."

Auteur : Florent Marotta
Éditions : Taurnada
Genre : Fantasy
Année de parution : 2017
Pages : 270

Résumé :

Yzé a détruit le palimpseste et les tensions entre Wicce sont à leur comble. Mais cette petite victoire sur Ashahell a un goût amer, celui de la perte d'êtres chers.
Le mystères s'épaissit autour de la jeune femme. Qui est-elle vraiment ? Pourquoi tous ces mensonges ? Les ennemis des Wicce s'agitent. Que prépare la Fraternité de la Lumière dont les membres multiplient les actions pour s'emparer d'une mystérieuse substance ? Et pendant ce temps, Ashahell fourbit ses armes pour se venger d'Yzé et enfin mettre la main sur elle.

Avis :

Merci aux éditions Taurnada pour ce service presse.

Le premier tome avait été une bonne surprise (voir ma chronique par ici). Il y avait beaucoup de questions restées sans réponse, du coup, j'étais impatiente de me replonger dans le monde d'Yzé, de connaitre la suite de ses aventures et surtout  d'en savoir plus sur cet univers peuplé de sorciers, de conflits et de mystères.

J'appréhendais un peu d'ouvrir les pages de ce second opus car ma lecture du premier tome remonte à quelques temps. J'avais donc peur d'être un peu perdue au début. Mais l'auteur Florent Marotta a bien écrit son histoire en mettant des passages rappelant les actions ou révélations qui se sont passés avant. Ces passages sont glissés habilement dans l'intrigue et permettent au lecteur d'avoir une petite piqure de rappel sans que cela ne soit lourd à lire. Ce fut donc avec délice que j'ai pu continuer ma lecture.

L'auteur a réussi également à améliorer sa plume ce que nous donne une lecture plus fluide, ce que j'ai beaucoup apprécié. Le texte est moins lourd, moins compliqué à lire. Il rend alors ses pages captivantes. Je me suis échappée de ce livre qu'à la dernière page. Le rythme est rapide. On n'a pas le temps de souffler ce qui rend la fin un peu frustrante car elle est arrivée bien trop vite à mon goût. J'attend déjà la suite avec impatience ! 

L'univers et bien détaillé entre les Wicce, les mages et les frères de la fraternité. Toute une politique est mise en place, on comprend mieux les conflits qui les opposent. De plus, les différents pouvoirs donnent vraiment envie de les posséder. Qui n'a jamais rêver de pouvoir contrôler un élément (vent, feu...) ou de pouvoir se téléreporter ? Cela fait rêver et nous fait nous échapper de nos vies réelles. C'est donc parfait pour un bon moment de détente.

L'action est omniprésente. Les conflits aussi bien que ce soit le pot de fer contre le pot de terre. On espère qu'Yzé réussira dans ces objectifs même si ses ennemis ont l'air invincible contre la jeune femme. Ici, c'est d'ailleurs souvent noir ou blanc, il n'y a pas de gris. J'aime bien ces univers où le bien et le mal sont vraiment tranchés, cela rend les choses plus simples. C'est un peu comme retomber en enfance où il n'y a pas vraiment de nuances. Il y a les méchants d'un côté, les gentils de l'autre et personne entre les deux.

À la fin de ce deuxième tome, il reste encore des questions en suspens. Je suis donc pressée de pouvoir découvrir la suite et ainsi en savoir plus sur les origines d'Yzé.

Une suite à la hauteur de mes espérances ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire