jeudi 30 novembre 2017

La galerie des jalousies, tome 3 de Marie-Bernadette Dupuy


*Chronique de Sandrine*

"Le plaisir infini qu'ils se donnaient au cours de leurs joutes amoureuses lui devenait indispensable ; elle en avait faim et soif loin de lui, et plus encore lorsqu'elle se trouvait à ses côtés."

Auteur : Marie-Bernadette Dupuy
Éditions : Calmann-Lévy
Genre : Contemporaine
Année de parution : 2017
Pages : 608

Résumé : 

Jolenta partie pour la Pologne, Isaure et Thomas décident de faire fi de la morale et de leur culpabilité : ils s'aiment et se retrouvent en cachette sous le vieux chêne qui abritait leurs rendez-vous adolescents.
Un dimanche, alors qu'elle vient de passer la nuit avec Thomas, Isaure est appelée d'urgence au chevet de sa mère, Lucienne. Celle-ci est au plus mal et, avant de mourir, tient à avouer à sa fille le secret de sa naissance : le père d'saure n'est pas Bastien Millet, mais le compte de Régnier, l'amour de jeunesse de Lucienne.
Cette terrible révélation bouleverse Isaure qui voit ses tourments familiaux s'éclairer d'un jour nouveau. Mais elle ignore encore à quel point cet aveu va faire basculer son destin...

Avis : 

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce service presse.

C'est toujours un plaisir de retrouver l'univers d'saure ainsi que la belle plume de Marie-Bernadette Dupuy. Je me suis donc lancée sans aucune hésitation dans la lecture de ce troisième tome qui va clore cette trilogie. Je vais enfin savoir si la belle Isaure va trouver sa voie et surtout le bonheur qu'elle aspire tant.
Pour tous ceux qui n'ont pas encore découvert cette saga, je vous invite à lire ma chronique sur le premier tome. Cela évitera de vous faire spoiler l'histoire pleine de rebondissements.

Nous retrouvons donc Isaure et la communauté minière de Faymoreau. Jolenta, la femme de Thomas rentre en Pologne pour ne plus revenir en France, au grand bonheur d'saure qui va pouvoir enfin aimer Thomas comme elle le souhaite.. enfin pas tout à fait. Il faut que la situation se régularise pour qu'ils puissent vivre leur histoire au grand jour mais en attendant, il se cachent pour partager leur passion.
La mère d'Isaure est au plus mal. Elle décide alors de révéler à sa fille le secret de sa naissance. Cela va bouleverser la vie de la jeune femme qui va enfin pourvoir réaliser ses projets notamment un, très cher à son coeur : s'occuper des enfants malades et des orphelins. Mais ce ne sera pas de tout repos. Certains ne voient pas d'un très bon oeil cette situation et mettront des bâtons dans les roues d'saure qui saura se montrer forte face à cela.

Ce tome est une réussite aussi bien pour son contenu que pour sa fin, mais surtout ce qui concerne son personnage principal Isaure. Elle est moins pénible que dans le tome précédent. Elle ressasse moins son enfance malheureuse, ce qui m'agaçait profondément. La mort de la petite Anne revient régulièrement mais les évènements s'enchaînent et Isaure est moins nostalgique du passé. Elle profite de tous les petits bonheurs qui sont en train de lui arriver.

C'est une très belle saga que nous livre ici l'auteur. La fin est sublime surtout après ce tragique Noël qui a vu la petite Anne s'éteindre. Cela se finit par un Noël plus joyeux où chacun voit ses espoirs se réaliser. 
Je quitte cette série un peu à regret après avoir passé un si bon moment de lecture mais j'ai le sentiment que tout est bien fini et que chaque personnage a enfin trouvé sa place dans ce monde dur où le travail est pénible, où les séquelles de la guerre sont bien présentes mais surtout où la morale n'est pas évidente à supporter.

Une saga pleine de charmes, écrite avec une plume envoutante. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire